Key French English
blocs->20-10-27->text Nous y sommes !

Après de longs mois de travail, nous pouvons enfin vous présenter la v1 de Mobilizon. Nous avons préparé de nombreux outils :
* [JoinMobilizon](https://joinmobilizon.org) fait peau neuve pour vous présenter Mobilizon ;
* La [conception et les perspectives de Mobilizon](https://framablog.org/?p=22586) sont détaillées sur le Framablog ;
* [Mobilizon.org](https://mobilizon.org), un site pour vous aider à trouver votre instance et faciliter vos premier pas avec Mobilizon ;
* Notre [roman photo « Rȯse Mobilizée »](https://framablog.org/?p=22637) vous montre un exemple d'utilisaiton concrète de Mobilizon.

Encore une fois, merci à toutes les personnes qui ont contribué à l'existance de ce service qui, nous l'espérons, vous aidera à libérer vos événements et vos groupes des griffes de Facebook.

À vous de vous en emparer !

Librement et avec fébrilité,

Framasoft

![Rose, CC By David Revoy](@:baseurl/img/rose.jpg)
Here we are!

After long months of work, we can finally present you the v1 of Mobilizon. We have prepared many tools :
* [JoinMobilizon](https://joinmobilizon.org) has a been upgraded to present Mobilizon;
* [Mobilizon's design and perspectives](https://framablog.org/?p=22596) are presented on the Framablog ;
* [Mobilizon.org](https://mobilizon.org), a site to help you find your instance and get started on Mobilizon;
* Our [photo novel « Rȯse Mobilized »](https://framablog.org/?p=22669) shows you an example of how Mobilizon can be used.

Once again, we want to thank all the people who contributed to the existence of this service, which we hope will help you free your events and groups from the clutches of Facebook.

Now it's all in your hands!

Freely and feverishly,

Framasoft

![Rose, CC By David Revoy](@:baseurl/img/rose.jpg)
blocs->19-09-09->text Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous remercions encore une fois d’avoir contribué à notre campagne.
Nous avons profité de l’été pour avancer sur le développement d’un certain nombre
de fonctionnalités que vous retrouverez pour la plupart dans la première version
bêta de Mobilizon, que nous voulons sortir dans un peu plus d’un mois.

Nous avons développé les « multi-identités », qui permettent de cloisonner
ses groupes et ses activités comme on le désire, par exemple si on ne
souhaite pas que sa famille connaisse ses activités culturelles ou militantes.
Ainsi, l’inscription et la gestion de plusieurs profils individuels minimaux
sont désormais intégrées au code de Mobilizon. Ces profils peuvent être utilisés
pour changer d’identité lorsque l’on effectue une action, par exemple lorsque
l’on crée un nouvel événement ou lorsque l’on annonce sa participation
à un événement.

Nous avons aussi pas mal travaillé sur les différentes manières de rendre
le formulaire de création d’événement. L’enjeu est qu’il soit à la fois
complet, mais aussi facile et rapide à remplir, selon les cas. Une fois
son événement publié, il est alors possible aux personnes qui le souhaitent
de rejoindre l’événement. L’auteur d’un événement peut l’éditer et le supprimer
(ça peut sembler évident pour vous, mais c’est arrivé tout dernièrement
dans le code !).

Voici un aperçu d’une maquette fonctionnelle du formulaire de création et
d’édition d’un événement.

[![Wireframe montrant le formulaire de création d’événement](@:baseurl/img/news/19-09-09/wireframe-event-creation.png)](@:baseurl/img/news/19-09-09/wireframe-event-creation.png)

Gardez bien à l’esprit qu’il s’agit uniquement d’un <i>wireframe</i>,
un squelette graphique qui nous permet de discuter sur l’interface.
Ceci n’est donc pas une capture d’écran représentant le produit fini.

Les fonctionnalités de modération sont en partie présentes et arriveront
avec la première version bêta. Elle vont permettre aux utilisatrices et
utilisateurs de signaler un contenu ainsi qu’aux admins de traiter de ces
signalements.

Nous devons aussi nous occuper d’intégrer l’affichage de la page d’accueil
de Mobilizon lorsqu’on est connecté à son compte. Nous y privilégions la
visualisation des événements à venir, mais on y trouvera également les
événements que vous avez marqué comme favoris, les événements de vos
groupes ainsi quelques événements suggérés.

Voici un aperçu d’une maquette fonctionnelle de la page d’accueil.
Tous les modules présents ne seront pas disponible lors de la sortie
de la première version bêta (là encore, notez bien qu’il s’agit d’un
<i lang="en">wireframe</i>, un squelette graphique)

[![Wireframe montrant le dashboard de la page d’accueil](@:baseurl/img/news/19-09-09/wireframe-dashboard.png)](@:baseurl/img/news/19-09-09/wireframe-dashboard.png)

Enfin, la possibilité de créer un événement et d’y participer
en tant qu’anonyme (si les règles de l’instance le permettent)
est encore à développer. Cette fonctionnalité devrait arriver
au mois d’octobre.

Nous redoublons d’efforts pour pouvoir vous montrer une belle
première version bêta en octobre. Encore une fois, merci
de nous permettre de créer ce bel outil.

Librement,

Framasoft

*[Photo](https://unsplash.com/photos/XmMsdtiGSfo) par Jon Tyson*
Hello to each and every one,

Once again, we want to thank you for contributing to our campaign.
We took advantage of the summer to move forward on the development of a number
of features that you will mostly find in the first beta version of Mobilizon,
which we want to release in little over a month.

We have developed "multi-identities", which make it possible for a person to
compartmentalize their groups and activities as they wish, for example if
they don't want their family to know about their cultural or activist activities.
Thus, the registration and management of several minimum individual profiles are now
integrated into Mobilizon's code. These profiles can be used to change identity when
performing an action, for example when creating a new event or announcing participation
in an event.

We also worked a lot on the different ways to display the event creation form.
The challenge is to make it powerful, but also easy and quick to fill ?,
depending on the case. Once your event is published, it is then possible for people
who wish to join the event. The author of an event can edit it and delete it
(it may seem obvious to you, but it happened very recently in the code!).

Here is an overview of a functional model of the form for creating and editing an event
(in French, sorry about that)

[![Wireframe showing the event creation form](@:baseurl/img/news/19-09-09/wireframe-event-creation.png)](@:baseurl/img/news/19-09-09/wireframe-event-creation.png)

Keep in mind that's only a wireframe, a graphical skeleton that allows us to
discuss on the interface. This is therefore not a screenshot representing the finished product.

The moderation features are partly present and will arrive with the first beta version.
They will allow users to report content and admins to process these reports.

We also need to integrate the display of Mobilizon's home page when you are logged
into your account. We first show upcoming events, but it will also display the events
you have marked as favorites, the events of your groups and a few suggested events.

Here is an overview of a functional model of the home page. Not all the modules
present will be available when the first beta version is released
(again, note that this is a wireframe, a graphical skeleton)

[![Wireframe showing the home page dashboard](@:baseurl/img/news/19-09-09/wireframe-dashboard.png)](@:baseurl/img/news/19-09-09/wireframe-dashboard.png)

Finally, the possibility of creating an event and participating in it as anonymous
(if the rules of the instance allow it) is still to be developed.
This feature is expected to be available in October as well.

We are redoubling our efforts to be able to show you a nice first beta version in October.
We thank you again for allowing us to create this beautiful tool.

Cheers  
Framasoft

*[Photo](https://unsplash.com/photos/XmMsdtiGSfo) by Jon Tyson*
blocs->19-07-02->text [Marie-Cécile Godwin Paccard](https://mcgodwin.com) est designer
indépendante et chercheuse UX. Elle accompagne des personnes et des organisations
dans la définition de leurs fondamentaux et objectifs, en apportant un regard
systémique. Elle s’occupe de comprendre les usages en profondeur et de concevoir
des outils utilisables, éthiques et inclusifs. Elle fait partie de l’équipe
de préparation de Mobilizon.

---

**Bonjour Marie-Cécile ! Vous avez accompagné le projet Mobilizon, afin
que celui-ci corresponde, dès sa conception, aux besoins et usages des personnes
qui sont vouées à l’utiliser. Pouvez-vous nous expliquer en quoi il est
particulièrement important pour ce projet de prendre en compte les besoins
et attentes des futur⋅es utilisateur⋅ices ?**

Bonjour à toute l’équipe ! Étudier les besoins et les usages, c’est essentiel
si l’on veut concevoir un logiciel, un service ou même un objet qui soit
utilisable, et donc utilisé. Mobilizon a pour ambition de permettre aux
personnes de s’organiser et de se rassembler, et de leur donner le pouvoir
de le faire librement et respectueusement. Rien de mieux pour commencer
à parler "usages" dès le début de la réflexion autour du projet ! Toute
l’équipe qui travaille sur Mobilizon a le souhait que les communautés existantes
s’en emparent et que de nouvelles communautés s’y créent. On ne pourra pas
atteindre cet objectif si on ne fait pas l’effort d’aller à la rencontre
des personnes pour comprendre ce dont elles ont besoin, quels problèmes
elles rencontrent et comment elles ont fait pour y pallier jusqu’à présent.

Quand on conçoit des choses destinées à être utilisées par d’autres personnes,
il est très important de ne pas se contenter de nos propres suppositions,
croyances ou idées fixes et d’ouvrir notre esprit à la perception et à l’expérience
d’autres personnes. Une courte phase de recherche en usages peut donner
des résultats rapides et précieux et permettre d’identifier très en amont
des problématiques et des objectifs auxquels on n’avait pas forcément pensé
et qui vont nous aider à questionner nos présupposés de départ.

---

**Quelle a été votre démarche pour recueillir la parole de ces utilisateur⋅ices
(ou communautés) ?**

D’abord, nous avons passé un temps de réflexion ensemble à bien cadrer le
projet, ses ambitions, mais aussi ses implications politiques (car TOUT
est politique, surtout dans le design et le logiciel, qui plus est libre
!) et comment Mobilizon s’inscrivait dans la mission de Framasoft. Nous
avons fait le point sur les plateformes d’organisation existantes et ce
qu’elles engendraient comme problèmes qui empêchaient les gens de s’organiser
librement. J’ai ensuite proposé un plan de recherche à l’équipe, pour bien
définir ce vers quoi nous allions orienter la phase de recherche. Nous avons
lancé une première enquête en ligne, qui a recueilli pas loin de 300 réponses.
Dans cette enquête, nous demandions aux personnes répondantes comment elles
s’organisaient en général pour se rassembler à l’aide des plateformes numériques,
soit en tant qu’invitées, soit en tant qu’organisatrices elles-mêmes. Nous
avons recueilli des informations précieuses sur les problèmes qu’elles pouvaient
rencontrer, et pourquoi elles utilisaient ou pas tel ou tel outil numérique
pour le faire.

Dans un deuxième temps, nous avons défini des typologies de communautés
à qui nous souhaitions nous adresser. À nouveau, il fallait partir des usages :
des communautés très grandes avec différents niveaux d’organisation qui
créent des rassemblements publics, des communautés spécialisées qui organisent
des événements thématiques, des organisations qui souhaitent assurer respect
de la vie privée à elles et aux personnes qui participent à leurs événements,
etc. Je suis ensuite partie à la recherche de personnes qui correspondaient
à ces cas d’usages pour leur poser des questions sur leur manière de s’organiser.
On ne parle pas encore de logiciel, de code ou de graphisme à ce point :
on se focalise encore et toujours sur les usages, sur la réalité de l’organisation
d’événements et aux problèmes bien concrets qui se posent aux personnes
qui les mettent en place.

![](@:baseurl/img/@:lang/concieved-mobilizon.png)

---

**Comment ces éléments alimentent-ils la réflexion sur les fonctionnalités
de Mobilizon ?**

Une fois que la phase de recherche est bouclée, il est temps de tirer des
conclusions sur les données recueillies. Quelle est la réalité des usages
des personnes et comment concevoir un logiciel qui ira dans leur sens ?
On va ensuite arbitrer nos décisions avec ces données.

Certaines choses parlent tout de suite d’elles-mêmes : si je me rends compte
à travers quasiment tous les entretiens qu’une problématique revient tout
le temps, cela veut dire qu’il faut la garder en tête tout au long de la
conception et du développement et trouver la meilleure manière d’y répondre.
Certes, il y a des problèmes très humains que Mobilizon ne pourra pas résoudre,
par exemple les "no-show", les personnes qui indiquent qu’elles participeront
à l’événement mais finissent par ne pas venir. Même si l’on n’a pas de solution
logicielle pour résoudre ce souci, comprendre pourquoi il embête les organisateurs
et organisatrices permet de prendre de meilleures décisions par la suite.

Mobilizon ne pourra pas être "one-size-fits-all" (taille unique). Seront
couvertes en priorité les fonctionnalités que nous pensons indispensables
aux petites communautés qui n’ont pas les moyens techniques de se rassembler
ailleurs. On ne remplacera pas un Mattermost ou un WhatsApp, et on n’aura
jamais la même force de frappe que Facebook. Mais Mobilizon proposera les
fonctionnalités essentielles pour que les communautés les plus exposées
au capitalisme de surveillance puissent migrer hors de Facebook, mais ne
pourra pas remplacer les centaines de pads imbriqués ou les conversations
vocales de Discord à plus de 30 personnes !

En ce moment, je suis en train de concevoir le "back office" de Mobilizon,
et toute l’articulation de la "tuyauterie" qui va permettre de créer un
événement, un groupe, d’inviter des personnes dans ledit groupe pour s’organiser
en amont de l’événement, de définir les différentes identités avec lesquelles
on pourra dire que l’on participe à un événement en cloisonnant son activité,
de modérer les participations ou les questions et commentaires…

Avec le reste de l’équipe, nous nous posons également plein de questions
sur la manière dont Mobilizon va accompagner les personnes dans la compréhension
des principes de la fédération et des instances. Le but est de nous assurer
que dans tous les cas, la personne qui souhaite utiliser une instance Mobilizon
pour créer un événement sur le web accède simplement aux tenants et aboutissants
de tel ou tel choix, pour prendre la décision qui lui convient le mieux.
Cela va se traduire dans plein d’aspects de la conception du logiciel :
comment va se dérouler l’inscription ("on boarding"), quels éléments vont
permettre de comprendre le principe des instances dans le texte et dans
l’interface, etc.
[Marie-Cécile Godwin Paccard](https://mcgodwin.com) is an independent
designer and UX researcher. She supports individuals and organizations in
defining their fundamental values and objectives by providing a systemic
perspective. Her aim is to gather a deep understanding of people’s usages
and to develop usable, ethical and inclusive tools.

---

**Hello Marie-Cécile! You have helped the Mobilizon project team understanding
the needs and uses of the people who will use it. Can you explain why it is
particularly important for this project to consider the needs and expectations
of future users?**

Hello to the whole team! Studying needs and uses is essential if you want
to design a software, a service or even an object to make it usable. Mobilizon’s
purpose is to empower people to organize and gather together, and enable
them to do it freely and with tools that respect their privacy. Therefore,
it is instrumental to start talking about "uses" and "usage" at the very
beginning of the thought process! The whole team wishes that existing communities
take ownership of Mobilizon and that new communities are created. If we
want this to succeed, we have to make the effort of reaching out to people
in order to understand their needs, which problems they face every day and
how they managed to overcome them so far, if they did.

When designing things which are meant to be used by people, you have to
fight the urge to rely on your own assumptions, beliefs or fixed ideas.
You have a duty to open your mind to the perception and experience of others.
A quick "usage research" phase can give fast and valuable results and allow
you to put a finger very early on problems and objectives you had not overseen
yet. It helps questioning your first assumptions and take better decisions
at a crucial stage of the project’s definition.

---

**What was your approach to collect voices of these users and communities?**

First, the team and I spent some precious time reflecting on the project’s
purpose and ambitions, but also its political implications (because everything
is political, especially in design and free softwares) as well as how Mobilizon
would fit into Framasoft’s strategy. We reviewed the existing event organizing
platforms and how they prevent people from organizing easily and freely.
From there, I suggested a usage research plan to the team, to clearly define
what we were going to focus on in the research phase. We launched a first
online survey, which received nearly 300 responses. In this survey, we asked
people about how they generally organize and gather using digital platforms,
either as guests or as organizers. We collected valuable information on
the problems they usually face, and which tools they would use or not, and
why.

In a second step, we defined which kind of communities we wanted to interview.
Once more, it was essential to start from "usage" and not socio-economic
groups. Among others, we decided to seek out to some large, multi-layered
communities who run public gatherings such as climate marches, specific
communities who run events that are more niche or themed, and organizations
for who privacy is very important, both for themselves and their event participants.
I then started looking for people matching these usecases and asked them
questions about how they organized themselves before, during and after an
event. At this point, we are not talking about software, code or graphics
yet: we are still focusing on the uses, the reality of organizing events
and the real problems faced by the people who set them up.

![](@:baseurl/img/@:lang/concieved-mobilizon.png)

---

**How does this data contribute to the thought process to design Mobilizon’s
functionalities?**

Once the research phase is completed, we can draw conclusions from the collected
data. We have a more precise vision of the reality of people’s uses and
we can take informed decision about how to design a software that will fit
them. The data will be a framework for decisions all along the design and
coding process.

Some elements speak for themselves right away: if a specific problem pops
up through practically all the interviews, it means that I have to keep
it in mind throughout the design and development process and find the best
way to solve it. Of course, there are human problems that Mobilizon will
not be able to solve, for example the phenomenon of "no-show": people who
say they will come to an event but do not show up in the end. Even if it
is hard to tackle this behavioral issue with software, understanding why
it bothers organizers will allow us us to take better decisions later on.'

Mobilizon is not meant to be a "one size fits all" software. Priority will
be given to functionalities that seem essential to small communities for
whom Mobilizon could be a game changer, both means and cost wise. But it
will definitely not be able to replace Mattermost or WhatsApp and will never
have the same firepower as Facebook. But Mobilizon will provide essential
features so that the communities most vulnerable to surveillance capitalism
can migrate out of the big platforms. Some organisations might still need
hundreds of nested pads or Discord’s easy multi-user voice conversations!

Now that the research phase is mostly done,I am designing Mobilizon’s back
office structure as well as the whole set of tools that will make it possible
to create an event, a group or invite people in these groups to collaborate
prior to an event. I am also working on how the concept of "identities"
will be articulated. This functionality will make it possible for users
to create different "facets" of their identity so they can compartmentalize
some aspects of their social life. Last but not least, the moderation system
is on my design list too!

The team and I still have a lot of questions to answer, for instance how
Mobilizon will support people in the understanding of federation / instance
concepts. We want to make sure that people get all the data they need to
make the best informed decision for them and their community, be it if they
choose to create an account on a specific instance or if they choose to
have their own. This shall be applied on many facets of the software design,
for instance during the on-boarding phase, or how the principles of instances
and federation will translate in the interface.