Key French
politics->centrist->a Non, il ne l’est pas.

Nous croyons qu’aucun outil n’est neutre: la manière dont un outil est
conçu (son design), ainsi que l’empreinte de cet outil dans notre culture
commune, tout cela influence nos comportements. C’est pour ces raisons
que, par exemple, nous avons le réflexe d’attraper un tournevis par la
poignée.

Mobilizon est développé par Framasoft, une association française
d’éducation populaire aux enjeux du numérique.

Mobilizon fait partie d’un nombre d’actions que l’association Framasoft a
rassemblées dans sa campagne [Contributopia](@:link.cuo).
Ces actions visent à proposer des outils numériques alternatifs à ceux
issus du capitalisme de surveillance, pour que les personnes qui ne se
reconnaissent pas dans un tel système puissent se créer des espaces de
liberté.

De ce fait, le développement de Mobilizon et/ou la gestion des sites
associés au projet Mobilizon (joinmobilizon.org, mobilizon.org,
instances.mobilizon.org, etc.) peuvent ne pas plaire à tout le monde
(notamment à cause d’idées, d’idéologies ou de cultures différentes).

Nous respectons cela, et rappelons que l’ensemble des logiciels du projet
Mobilizon sont libres et peuvent être dupliqués et développés avec
d’autres influences culturelles.
concepts->instance->a Lorsqu’une personne installe Mobilizon sur son serveur, elle crée une
_instance_ de Mobilizon. Concrètement, il s’agit d’un _site web_ généré
et géré par le logiciel Mobilizon.

Ce site web Mobilizon permet à des personnes de créer des comptes, des
groupes, des événements, etc.: les données ainsi créées se nichent alors
sur le disque dur du serveur de l’instance Mobilizon. C’est pour cela qu’on
dit aussi qu’il s’agit d’un _hébergement_.

On peut comparer ces hébergements à des locaux, comme une maison des
associations ou un immeuble d’appartements. Chaque personne se créant un
compte installe ses affaires (ses données, ses contenus) dans l’appartement.
Chaque groupe créé prend possession, en quelque sorte, d’une des salles communes.

Les utilisateurs et utilisatrices de ces locaux peuvent avoir l’impression
de s’approprier les lieux… mais concrètement, le propriétaires des murs,
celui qui est en capacité d’instaurer un règlement intérieur et de le
faire respecter, c’est l’hébergeur.